A la uneMonde

L’imam marocain Hassan Iquioussen, accusé par la France d’antisémitisme, arrêté en Belgique

L'arrestation a eu lieu ce 30 septembre, quelques semaines après le mandat européen lancé à son encontre.

L’imam marocain Hassan Iquioussen a été arrêté en Belgique, ce vendredi 30 septembre, des semaines après que la France a émis un mandat d’arrêt européen à son encontre. C’est le ministre belge de la Justice qui l’a confirmé.

L’homme était visé par un arrêté d’expulsion décidé par le ministère français de l’Intérieur, à cause de propos misogynes et antisémites tenus en 2003, lors de certaines de ses conférences, d’après les propos de Darmanin. L’arrêté d’expulsion lui reproche “un discours prosélyte émaillé de propos incitant à la haine et à la discrimination et porteur d’une vision de l’islam contraires aux valeurs de la République”. Sa chaîne YouTube est suivie par 178.000 abonnés.

Au lendemain de la validation de l’arrêté d’expulsion par le Conseil d’Etat français, le 30 août dernier, la police a indiqué que Hassan Iquioussen aurait quitté le territoire national, évoquant la Belgique comme probable destination. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin lui a reproché de s’être soustrait à une mesure d’expulsion définitive, mais plusieurs éléments selon l’entourage de l’imam suggèrent que ce dernier serait parti de France avant l’avis du Conseil d’Etat. Des manifestations de soutien à l’imam avaient eu lieu êu après l’annonce du lancement du mandat d’arrêt européen.

 

 

 

BledNews

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité