A la uneMonde

L’imam Hassan Iquioussen libéré en Belgique mais sous surveillance électronique

La justice belge a décidé de libérer l’imam Iquioussen, réclamé par les autorités françaises. Il a été placé sous surveillance électronique.

La justice belge, qui a refusé de remettre l’imam Hassan Iquioussen à la France vendredi dernier, a accepté sa demande de remise en liberté. Il sera toutefois placé sous surveillance électronique et astreint à demeurer chez un ami, résident belge.

Selon nos informations obtenues auprès d’une source proche du dossier ce jeudi, la justice belge a accepté que l’imam Hassan Iquioussen sorte de détention pour être placé sous surveillance électronique chez un ami en Belgique. Il sera astreint à demeurer à cette adresse 24 heures sur 24. Il va donc quitter, dans les prochaines heures ou les prochains jours, la prison de Tournai.

La juge d’instruction, à l’origine de cette décision, a estimé que le régime de la surveillance électronique suffisait à prévenir le risque de fuite du mis en cause.

Celui-ci a été interpellé par les forces de l’ordre belges le 30 septembre dernier après qu’il s’est enfui du territoire français pour échapper à une mesure d’éloignement. La justice française réclame depuis son extradition vers l’Hexagone mais son homologue belge s’y est refusée vendredi dernier.

Ce sont des propos jugés antisémites ou plus largement, contraires aux valeurs de la République qui ont valu à Hassan Iquioussen, ressortissant marocain, l’arrêté d’expulsion pris par la France à son encontre.

 

BledNews/AFP

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité