A la uneSociété

5 milliards de dirhams alloués aux associations en 2021

Le montant alloué par l'état aux associations est en hausse constante.

Les subventions accordées par l’état aux associations dans le cadre de partenariats mis en place augmentent de façon continue. C’est ce qu’a déclaré le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

En 2019 à 26.468 associations ont totalisé plus de 3,9 MMDH, répartis entre le soutien financier et les aides en nature, dont le montant a dépassé 27 millions DH au profit de 20.960 associations. En 2020, plus de 2,98 MMDH de subventions ont profité à 18.155 associations, dont plus de 14 millions en nature, a-t-il poursuivi, notant que ces subventions ont atteint environ 5 MMDH en 2021, répartis entre le soutien financier et les aides en nature (26 MDH) au profit de 20.960 associations.
S’agissant des accords de partenariat conclus entre l’État et les organisations de la société civile au cours de la même période, le ministre a indiqué que leur nombre a atteint 32.877. Il s’agit d’accords conclus dans le cadre du soutien direct aux associations et d’autres à travers le mécanisme d’appels d’offres. M. Baïtas a assuré, dans ce contexte, que le partenariat entre l’État et les associations ne constitue pas uniquement un mécanisme encadrant les interventions des acteurs publics et civils, ni un simple cadre juridique régissant l’aide financière aux associations, mais illustre une philosophie à part entière à même de consacrer des principes communs d’action fondés sur une approche participative visant à développer les capacités des différents acteurs et parties prenantes.

En rapport avec la mise en place des programmes et la gestion des divers dossiers sociaux, le gouvernement a accordé une importance particulière à l’approche participative, à l’écoute des différents points de vue et au rôle central de l’implication des principaux acteurs et intervenants dans les différentes politiques publiques, a-t-il fait observer. La promotion du partenariat avec les associations de la société civile passe par une politique publique efficiente à travers l’actualisation du cadre juridique de ce partenariat et la consécration d’une série de règles et de principes y afférents, tels que la publication préalable des programmes de partenariat avec les associations, ainsi que des appels d’offres relatifs aux projets d’associations sur le portail «Charaka».

Le ministère délégué auprès du Chef du gouvernement chargé des Relations avec le Parlement a élaboré des rapports sur la situation du partenariat entre l’État et les associations pour les années 2019, 2020 et 2021, en coordination notamment avec 30 départements gouvernementaux et 78 établissements et entreprises publics. Ces rapports annuels visent à collecter des données relatives aux subventions publiques au profit des associations, à assurer le suivi des résultats du partenariat entre l’État et les associations ainsi que les perspectives de son développement, afin de contribuer à l’évaluation des politiques publiques y afférentes.

 

 

BledNews/MAP

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité